Article 05 Comment faire pour que nos attentes ne soient pas des mirages. 2

Cela vous plairait-il que vos amis et les membres de votre famille viennent au-devant de vos désirs. Qu’ils soient prévenants, qu’ils choisissent toujours le cadeau qui vous fait vraiment plaisir…des vrais amis quoi !

Et cela vous arrive-t-il d’avoir l’impression que la vie vous joue un mauvais tour du genre :

Moi Fabienne je ne comprends pas pourquoi,

c’est toujours à moi que cela arrive, moi qui me coupe en quatre pour les autres, moi qui suis à l’écoute des désirs chacun, moi qui me prive d’une soirée de cinéma pour consoler une amie délaissée par son amoureux …je ne comprends pas, on ne me renvoie jamais l’ascenseur.Je m’attendais à ce que Nicolas   comprenne mes attentes et me propose spontanément de l’aide pour mon emménagement, il sait que je suis réservée: il pourrait s’enquérir de mes besoins, de mes désirs.

Autre exemple raconté par Stéphanie. 

En allant rechercher mes 2 petites jumelles qui avaient passé le dimanche chez leur papa    (leur père et moi sommes séparés)…J’étais certaine qu’il les aurait conditionnées à me souhaiter mon anniversaire …eh bien non, il n’en avait pas parlé et mes petites sont vraiment trop petites pour agir de leur propre initiative …Je me suis effondrée en larmes en les habillant pour rentrer à la maison…consciente que je m’étais nourrie d’attentes illusoires.Depuis 3 jours je me faisais une joie de fêter mes 34 ans avec Pauline et Louise, j’allais enfin leur montrer ce qu’est une vraie fête quand on est dans l’amour des uns et des autres…et cela pour leur donner un bon départ dans la vie …elles n’ont que 2ans de demi mes pitchounettes !Je m’étais imaginé que mon ex-mari leur aurait fait faire un dessin pour leur maman et qu’il les auraient incitées à mes sauter au cou dès mon arrivée ……….

Qu’est-ce qui rassemble ces deux histoires !

Fabienne et Stéphanie se sont construit un mirage clé sur porte.Chacune est dans l’attente d’un fantasme personnel !Fantasme qui occupe tout l’espace de leur écran intérieur, c’est tellement présent dans leur tête que les autres doivent nécessairement recevoir l’information!

Qu’est-ce qui différencie ces deux histoires !

Stéphanie a pris l’habitude de jouer « les Sauveurs » c’est sa manière à elle de se sentir exister…et elle croit que si elle cessait d’être dans ce comportement: les autres ne la verraient pas !Mais NON Stéphanie, on te voit, tu existes, tu occupes un espace, tu crées un mouvement d’air quand tu passes devant moi, les couleurs que tu portes influencent la lumière autour de toi …nous te percevons avec nos 5 sens… Mais la seule chose à laquelle nous n’avons pas accès : ce sont tes Attentes, tes Désirs, tes Pensées… Là, il faut que tu apprennes à mettre des mots sur cela si tu veux que l’information nous arrive.

1° Fabienne doit apprendre à demander !

Voilà une chose simple et tellement difficile à faire. Savoir parler ne suffit pas !Encore faut-il oser exprimer notre « Incapacité » ou « nos Désirs inavouables » ce qui pourrait mettre en danger notre sécurité…« Nous serions alors inférieurs aux autres, donc vulnérables ou pire encore : dépendants des autres ! » au secours !

Quand les mots ont trop de mal a sortir : il reste les petits billets, les Post-its sur le frigo… Le catalogue ouvert à la bonne page…c’est un bon début, le temps que notre inconscient se rassure …puis petit à petit la confiance s’installera vis-à-vis de ce nouveau comportement et nous oserons verbaliser nos attentes, nos désirs, nos intentions.

Et là quelque chose de tout à fait nouveau va immerger dans notre conscience………….Faire une demande à quelqu’un, offre à cette personne la possibilité de vous manifester sa considération, son respect, son attachement, son amour !

Quand on a compris cela, on a fait un grand pas dans notre évolution.

2° Stéphanie doit apprendre à vérifier !

Vérifier si ses attentes sont sous son contrôle ou si cela lui échappe.  Avoir du pouvoir sur le comportement des autres est une utopie et c’est surtout la meilleure façon de se placer en victime, d’être quasi certain d’affronter une déception …et si cela se reproduit un certain nombre de fois …la déprime est assurée. Vérifier si ce que nous espérons est sous notre contrôle relève de la discipline quotidienne. Discipline qui va nous aider à n’espérer des autres, que des choses qu’ils peuvent nous donner. C’est beaucoup plus cool !

Mais je voudrais vous raconter la fin de l’histoire de Stéphanie, car elle m’a vraiment émue.

Quand cette jeune maman s’est effondrée en larmes vu que le scénario ne correspondait pas à ses attentes… L’une de ses petites, la petite Julie , a compris la frustration de sa mère et alors elle s’est mise à se trémousser d’un pied sur l’autre en balançant son petit derrière et en chantant des tra là là ………..maman tra là là ! Tra là là maman !

Quel beau cadeau………Tout à fait inattendu ! un petit bout de 2ans et demi à synthétisé la situation et a apporté   ses petites ressources maladroites  pour mettre du baume sur le cœur de sa maman.

Partagez, partagez …

Ici sur le forum …..Pour apporter d’autres visions…Pour me stimuler  afin que je vous raconte encore d’autres histoires.Ou pour   parler de quelque chose que vous souhaiteriez que j’aborde.

J’ai vraiment besoin de vous pour exister dans toutes ces petites histoires…Je sais que ce n’est pas sous mon contrôle…alors je vous en fais la demande en bonne et due forme ! Faites-vous connaître.

 

Prochain article : Notre mental à l’opportunité de vivre dans trois espaces de temps différents

Visiteurs

98948

Total pour PNL : 85

Total pour PSY : 44

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don