Article 16 Comment réagir quand une personne vous interpelle en manifestant de la colère. 4

Imaginez qu’une   de vos connaissances débarque chez vous dans un état émotionnel apocalyptique  de  peur, de colère ou de tristesse!
Comment allez-vous vous y prendre ?
Il y a de fortes chances que vous manifestiez un calme olympien pour susciter un apaisement chez cette personne. Là tout va se gâcher, car plus vous serez calme, plus la personne va se sentir incomprise …et elle pourrait  vous manifester de la colère…car vous lui donnez  l’impression de prendre position pour le camp adverse!

Que faire pour éviter le conflit?…Se synchroniser!

La synchronisation  corporelle n’est pas la seule…On peut également pratiquer une synchronisation sur la respiration  de notre interlocuteur,   soit une respiration lente,  haletante  , saccadée, entrecoupée , bloquée ….La synchronisation    peut également se faire sur la voix, le timbre de la voix, le rythme de la voix. Cette synchronisation n’a pas besoin d’être exacte, mais juste assez proche pour que l’autre personne se sente comprise (attention ici aussi à ne pas singer les accents). Utiliser cette technique avec élégance.
Sachez que la meilleure façon de se synchroniser à l’autre personne est de s’intéresser vraiment à elle.

 Apprenons à nous synchroniser à une émotion spécifique.

Imaginez que votre enfant vient de faire un cauchemar et il grelotte   de peur, il accourt vers vous pour vous demander de l’aide… Et la première réaction  des parents dans ce genre de situation c’est de se positionner dans une émotion opposée, c’est-à-dire… « N’ai pas peur  il n’y a rien, c’est un rêve d’ailleurs  tu vois moi je n’ai pas peur »… ces paroles qui se veulent apaisantes, ne calme pas la peur chez l’enfant et à cela s’ajoute le sentiment de ne pas avoir été entendu…du coup  l’enfant peut passer de la peur  vers la colère.

Que faire : se synchroniser à l’enfant, lui donner l’impression qu’on vit sa peur avec lui en ayant le même rythme respiratoire que lui… En faisant les mêmes gestes que lui. Puis lorsque   vous sentirez que la synchronisation s’est installée entre   l’enfant et vous… Alors, mais seulement alors vous allez tout doucement l’amener vers l’apaisement.
Dès que vous en aurez l’occasion, essayez, c’est magique..

 Autre histoire

Imaginez que votre grande amie vous rend visite… Elle est inondée de tristesse… Sa vie n’a plus de sens, son boulot ne l’intéresse plus, son mari la trompe, ses enfants  ont quitté la maison, elle n’a pas projet de vacances.
L’attitude pratiquement universelle dans ce genre de situation  et de dire à la personne : mais tu fantasmes en disant cela, tu as un boulot exceptionnel que tu as toujours aimé, ton mari  n’est pas souvent à la maison mais il travaille beaucoup. Je doute qu’il ait le temps de te tromper.Tes enfants n’ont pas quitté la maison, ils vivent en cote pour achever leurs études … quant aux vacances encore trois mois avant d’y penser.
Dites-vous bien que là ,votre amie, la chose qu’elle regrette le plus pour le moment, c’est d’avoir sonné à votre porte… Vous n’avez rien compris de ce qu’elle vit à l’intérieur d’elle même  pour le moment… Et croyant bien faire vous avez amplifié sa tristesse ou développé sa colère contre vous.

Waw, ça fait mal hein, d’entendre cela…Alors qu’on est habité par les meilleures intentions .

Podcast

Je vais vous raconter  l’histoire vraie de laurence….Lors de mes formations, j’enseignais cette matière que je suis en train de vous  apprendre pour le moment. Et une  participante, psychologue de formation , me dit : qu’il sera impossible pour elle d’appliquer ce que je suis en train de lui enseigner, car elle travaille dans un centre pour délinquants …et la violence est d’une telle intensité que la colère est la seule forme d’expression de ces adolescents .Trois  ou quatre fois par jour , un ado déboule dans son bureau, la rage aux dents et commence à cracher son venin vis-à-vis des profs, des élèves, des surveillants …bref le kid total !

Que veux-tu que je fasse avec cela , me dit-elle….le plus urgent est de calmer sa furie , sans quoi il va tout cassé dans mon bureau…donc, j’ai pour habitude de l’obliger à s’asseoir à côté de moi , mais rien n’y fait …au fur et à mesure que j’essaie de le calmer, il devient de plus en plus furax!
Josiane…tu ne veux quand même pas que je mette en colère CONTRE LUI  ! il va saccager l’institut !!!

Visiteurs

99877

Total pour PNL : 96

Total pour PSY : 55

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don