Article 13b Comment se créer un réflexe conditionné pour affronté une situation. 1

Ecoutez ce Posdcast accompagné par le concerto n°5   op 73  de Mozart.

Je suppose que vous connaissez ce phénomène qui existe depuis la nuit des temps…En présence d’un stimulus spécifique, nous manifestons une réponse émotionnelle incontrôlable”…telle que le fait de rougir quand nous nous sentons démunis ou jugés…telle que nous nous mettons à bégayer suite à une remarque ou un regard réprobateur… Et plus on essaie d’en sortir, plus on s’enfonce.

C’est PAVLOV qui s’est penché sur l’étude de ce phénomène.

Le système nerveux, comme tout courant électrique fonctionne selon un principe binaire… Soit on réagit/soit on ne réagit pas… Excitation et Inhibition : processus opposés liés l’un à l’autre qui se complètent. Ces deux processus sont constamment présents dans chaque fibre nerveuse et dans chaque cellule nerveuse.
Lors d’une excitation, nous réagissons par un acte réflexe (inné… Liée à la survie).
Ces actes réflexes sont produits par le système nerveux inférieur, c’est-à-dire la moelle épinière et le bulbe rachidien.

Pavlov a eu l’idée de créer artificiellement une excitation,

afin de produire des actes réflexes conditionnés.Ampoule allumée + nourriture = salivation chez le chien. Alors 2 foyers d’excitation se forment dans le cerveau: Le centre visuel qui voit l’ampoule allumée + sensation de faim liée à la nourriture = connexion d’une nouvelle voie nerveuse. Ce mécanisme s’appelle un ANCRAGE…il est banal dans notre vie de tous les jours, car nous sommes soumis à quantité de signaux visuels ou auditifs auxquels nous réagissons sans même y réfléchir. L’ancrage provoque une connexion neurologique instantanée entre un stimulus et l’état interne dans lequel nous nous trouvons au moment où le phénomène se produit. La plupart de nos ancrages se sont installés spontanément, et nous avons d’ailleurs très peu conscience de leur existence. Et si c’était le cas, nous pensons ne pas en avoir le contrôle. 

-exemple : vous êtes au volant de votre voiture et le feu passe subitement au rouge… instantanément votre pied enfonce la pédale de frein( ancrage visuel)

– La sonnerie de votre smartphone fonctionne et spontanément vous mettez la main à la poche. ( ancrage auditif)

– Vous vous promenez dans la rue et un parfum chatouille vos narines, instantanément votre mental vous transporte dans l’expérience où vous avez senti cette odeur.(ancrage olfactif)

-Vous allumez la radio et le slow que vous avez dansé avec votre premier amour vous envahit … Instantanément vous vous transportez dans le souvenir et vous redevenez amoureux .

De cette découverte John Grinder et Richard Bandler : les inventeurs de la PNL vont créer un outil pour provoquer des connexions neurologiques dans le cerveau de manière à pouvoir rappeler à tout moment les états internes désirés.

MISE EN PRATIQUE
Je vous invite à vous choisir un tout petit objet qui a du sens pour vous…ce pourrait être un coquillage, un petit galet, une bille en verre …objet suffisamment petit pour prendre place dans votre poche ou dans votre porte-feuilles … Quand le choix est fait, vous imaginez un cercle d’un mètre de diamètre sur le sol, et vous déposez l’objet au centre de ce cercle. Prenez quelques pas de recul et conditionnez-vous à imaginer que quand vous entrerez dans ce cercle vous aurez accès à tous les possibles. Quand vous êtes prêts à entrer dans la magie vous entrez dans le cercle et vous prenez le petit objet dans la main gauche ou la main droite… Vous fermez les yeux et vous entrez en contact avec cet objet… Pour ressentir son poids, sa matière, sa température, sa douceur ou sa rugosité… et tout en ressentant pleinement l’objet, vous vous associez à une expérience vécue, qui pour vous a été exceptionnelle. Vous êtes en train de créer une connexion neurologique entre le ressenti de cette expérience émotionnelle exceptionnelle et la sensation physiologique du petit objet dans le creux de votre main .

5 ou 10 secondes suffisent pour créer cette connexion. Puis pour stopper instantanément le processus, mettez l’objet dans votre poche ou redéposez-le par terre en sortant du cercle. Comment allons-nous employer cet objet et la charge émotionnelle qu’il contient ?

– par exemple pour nous donner du punch lors d’une intervention professionnelle
-par exemple pour laisser nos soucis derrière soi quand nous nous rendons à une fête
-pour nous permettre de rester décontractés dans une file de voitures.

Quand vous serez amenés à vivre une expérience que vous redoutez quelque peu pour XY raisons ,pensez à reprendre l’objet dans votre main, afin de réactiver la charge émotionnelle qu’il contient … et vous serez surpris de constater que vous êtes beaucoup plus à l’aise pour entrer dans l’expérience redoutée. Dans le prochain article, nous apprendrons à nous créer des ANCRAGES à la carte.

Visiteurs

99877

Total pour PNL : 96

Total pour PSY : 55

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don