Article 04 le manque de confiance en soi suscite nos peurs. 2

Je pense ne pas me tromper en disant que la plupart des gens  vivent l’angoisse à l’idée d’affronter leurs semblables. Combien parmi nous n’ont pas d’appréhension en franchissant l’entrée d’un lieu public? Ça vous intéresse qu’on parle de cette angoisse due au manque de confiance en soi !

Entrer tout de go dans un nouvel espace …c’est entrer dans l’inconnu…vous imaginez le courage pour vaincre cette peur de l’inconnu.
On fait des « thérapies » pour dépasser  cela !!!
Je suppose que vous avez un jour étiré le cou pour jeter un œil par au-dessus les rideaux d’un établissement avant d’y entrer !…et peut-être même que vous avez regardé par la serrure afin de ne plus être confronté à l’inconnu « brut de décoffrage ».

Histoires vécues illustrant mon propos.

Je pense à une jeune femme qui dans ces cas-là devenait complètement moite avec de la sueur sur le front…elle le savait tellement bien qu’elle laquait abondamment ses cheveux pour éviter de donner l’impression qu’elle sortait de sa douche.
En fait, son problème était très spécifique et néanmoins très courant,  la  phobie sociale……..Si par malheur ses yeux se posaient en premier lieu sur un personnage quelque peu renfermé et antipathique, l’image de cette tête restait présente dans son esprit et faisait écran…elle n’arrivait plus à voir au-delà…et la sueur reprenait de plus belle.
En essayant de comprendre l’influence de cette image perturbante  sur son inconscient…elle a pu mettre des mots et expliquer qu’elle se sentait jugée par cette tête…et  cela lui faisait perdre tous ses moyens comme une petite fille devant l’autorité.

Une autre  personne à laquelle je fais référence est un homme de 45 ans, super performant dans son travail et même assez autoritaire avec ses enfants, mais dès qu’il doit affronter une foule inconnue…sa phobie sociale lui envahit le corps. Mais ce n’est pas un jugement extérieur qu’il redoute, c’est son propre jugement…il entend une foule de petites phrases assassines qui le critiquent et se moque de lui, le traitant  d’incapable et de niais.
Cette litanie dévalorisante  accentue son manque de  confiance et lui fait perdre tous ses moyens …et plus il essaie de refaire surface, plus il se noie.
Son cœur s’emballe,  plus un son ne sort de sa bouche et s’il  insiste, il dit un mot à la place d’un autre…plus il essaie de passer inaperçu, plus le stress et l’anxiété s’amplifient… ses gestes deviennent maladroits et inadaptés. Il se tord les pieds, bouscule les objets ou les personnes en  bégayant des excuses idiotes.

Que mettons-nous en œuvre pour remédier à  cela   ?

Dans le cas de la jeune femme,  quelle   stratégie mentale  met-elle en place inconsciemment pour apaiser son angoisse ?
En jetant un œil furtif, son cerveau enregistre une image d’une grande complexité…image qui lui donne des informations sur le plan physique, psychologique,  émotionnel, métaphysique…Cette prise de conscience    lui permet d’adapter au mieux ses comportements à la situation…et cela va faire naître en elle un début d’apaisement pour vaincre momentanément sa phobie sociale.
Voilà la solution de débrouille qu’a trouvée cette jeune femme, mais il y a des stratégies beaucoup plus efficaces que nous aborderons plus tard , et qui carrément conditionnent notre  mental et nous mettent dans un état d’anticipation tel que l’inconnu n’existe plus pour notre cerveau.

Quand à la solution dont aurait besoin le monsieur de 45 ans, elle est d’un tout autre ordre…ce ne sont pas des images négatives qu’il voit… Ce sont des sons négatifs qu’il entend.

Je vous garantis que je vous apporterai ces solutions,
Mais je ne vais pas vous les donner tout de suite, pour vous permettre de vous analyser plus à fond…Car le manque de confiance en soi qui engendre de la peur,  a de multiples visages …. définir cela avec des mots est la première chose à faire  avant de penser à « comment s’en débarrasser » !

Puisque je souhaite que nous soyons dans le partage sur ce forum , n’hésitez pas à nourrir ce sujet  de vos  difficultés et vos réussites  personnelles…sous le couvert de votre pseudonyme !

René de Lassus disait : il y a autant de façons de respirer des roses, ou d’écouter de la musique , qu’il y a d’humains sur terre .
Et j’ajouterai : il y a autant de façons  de se créer des peurs qu’il y a d’humains sur terre ……..

 

Alors, venez ajouter votre petite pierre à cette réflexion.
J’ai des solutions à vous proposer.
Dans quelque temps, je partagerai cela avec vous.

Visiteurs

99841

Total pour PNL : 96

Total pour PSY : 55

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don