Article 06 Notre cerveau contrôle notre vie à notre insu. 2

Je me rappelle lors d’une de mes premières formations en PNL nous abordions la notion du temps représentée par une ligne au sol suggérant le passé-présent-futur……… J’invitais les participants à se positionner de différentes façons sur cette ligne  de manière à éprouver des  sensations spécifiques dans le corps, selon que l’on tournait le dos au passé  ou le dos au futur, etc…

Comme à l’accoutumée je sollicitai la participation de quelqu’un pour faire une démonstration et  Joëlle, une jeune femme de 25ans se proposa . Comme je vous le disais, l‘objectif était de marcher sur cette ligne virtuelle « d’avant en arrière » ! A un moment donné j’ai invité  Joëlle à avancer davantage vers son futur et à notre grande surprise à tous,  Joëlle est restée figée sur place au bord des sanglots.
Après que sa stupeur se soit apaisée,  Joëlle nous a décrit  que la ligne s’était interrompue brutalement devant ses pieds et qu’un gouffre de plusieurs centaines de mètres plongés dans le noir   lui faisait face et semblait vouloir l’engloutir.

Si le simple fait de marcher sur une ligne virtuelle   et de donner à cette chose inexistante des propriétés spécifiques qui entraine une telle manifestation émotionnelle :  plusieurs constats  sont possibles… ou bien la ligne est devenue réelle et cela   se verrait….ou bien le cerveau humain croit tout ce qu’on lui dit et il voit réellement ce qu’on lui dit de voir !

Et ça c’est une bonne nouvelle !   On va pouvoir en faire notre allié.  Mais dans le cas de Joëlle , le cerveau gouverne complètement  le psychisme de la personne. Il génère spontanément des images non souhaitées, qui elles mêmes vont produire des émotions spécifiques …qui elles aussi vont générer des comportements inadaptés .

Voici un autre exemple où le cerveau prend les commandes.

 C’est ce qui se passe chez les hommes violents qui se trouvent sous l’emprise d’une production mentale débridée et qui au fil de la journée, se construisent des représentations  exacerbées qui les mettent dans un état de violence dès que leur compagne franchit la porte du domicile. A la suite de quoi, ils se sentent tout bêtes lorsque la compagne affirme, preuves à l’appui être restée toute la journée au bureau devant son ordinateur Ils ne comprennent pas et le doute persiste dans leur esprit, parce qu’on ne leur a jamais expliqué le fonctionnement de leur cerveau.

 Comment ça marche ?

Notre cerveau est une matière grise qui fait des connexions 24 heures sur 24. Ce cerveau nous est livré à la naissance, sans mode d’emploi et pire encore : sans bouton d’arrêt, il est impossible d’arrêter le fonctionnement de cette merveilleuse machine.

Pour ceux qui pratiquent la méditation, ils savent de quoi je parle ! On arrive tout au plus à élargir progressivement une sorte de zone flottante ou figée entre deux zones actives.

Mais alors que faire 

 Il y a quand même une solution pour reprendre le contrôle de la bête…c’est de lui imposer des tâches de manière à ce qu’il ne fasse pas « du n’importe quoi ! » C’est le principe même de l’hypnose qui donne un os à ronger au cerveau de manière à ce qu’il soit suffisamment occupé pour ne pas intervenir dans le contenu de la séance.
Exemple, on demande au patient de faire des additions, soustractions ou multiplications avec des nombres de 4 ou 5 chiffres… Comme on a vu plus haut : le cerveau croit ce qu’on lui dit de croire,  fait ce qu’on lui dit de faire…c’est une machine biologique, il n’a pas de jugement de valeur, il n’a pas de libre arbitre. Donc si on lui demande de calculer, il va vraiment  le faire et essayer de trouver la solution .

C’est comme cela que fonctionne l’hypnose : tant que le cerveau gauche « rationnel » s’active à la tâche qui lui est demandée, le thérapeute envoie des injonctions hypnotiques qui sont aisément assimilées par le cerveau droit vu qu’il n’y a pas d’objection.

Nous reviendrons plus amplement sur ces notions .

Que pouvez-vous faire avec ces connaissances ?

Quand on se met à ruminer des choses déplaisantes et qu’on tourne en rond dans notre tête….pensons à donner à notre cerveau une tâche bien précise, du genre « réciter les départements» «énumérer le nom des vins que nous avons apprécié» «estimer le nombre de petits pois que l’on peut mettre dans un coquetier …et vérifier si le nombre est exacte !   » .etc   etc

On peut faire plus soft en demandant à notre cerveau de créer des paysages sublimes et d’imaginer qu’on vole dans l’image…c’est imparable ,  c’est ce qui se fait en sophrologie et relaxation. Quelques minutes de cette gymnastique mentale et le calme  s’installe dans la tête et vous aurez la délicieuse sensation d’être redevenu le capitaine de votre navire.

Visiteurs

99842

Total pour PNL : 96

Total pour PSY : 55

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don