Article 41a – Quand nous sommes habités par 2 forces contradictoires. 0

Comment cela s’installe-t-il à l’intérieur des gens …

il est certain que ça ne tombe pas du ciel…mais que c’est un long processus d’apprentissage dû aux comportements de nos parents, de nos éducateurs ……….Imaginez qu’à longueur d’année on vous impose de vous comporter de telle façon pour plaire à papa et de telle autre façon pour plaire à maman !
Je ne dois pas vous faire un dessin, vous comprendrez tout de suite que les bases d’une double personnalité sont en train de prendre racine. NON, ils ne sont pas coupables…ils ignoraient d’ailleurs le processus et probablement ils souffraient eux même du même handicap …Hé oui, souvent cela se transmet de génération en génération avec plus ou moins de malheur . Donc avis à tous les parents, que je respecte infiniment pour avoir accompli cette tâche si difficile d’éduquer un enfant , alors qu’on ne nous a pas remis les clés de la réussite dans les mains… Et encore moins le mode d’emploi ! Chacun de nous à fait du mieux qu’il pouvait, par essais et erreurs …et en final ne sachant pas pourquoi il a réussis certaines choses …et pire encore, ne sachant pas pourquoi il a raté certaines autres choses.

En ce qui me concerne :

mon père attendait de moi que je sois EFFICACE comme lui…c’est à dire performante, concentrée, tenace, avec une vision longue de la vie, au travers du temps, sachant planter des objectifs et les atteindre…bref une attitude centrée sur soi et ses actions…avec si nécessaire une incidence sur l’environnement .  Tout un programme !
Par contre, pour ma mère elle voulait faire de moi un être à l’écoute des autres…c’est à dire : dans la RELATION avec l’autre,   centrée sur eux,  sachant satisfaire leurs demandes au détriment des miennes. Personnalité plus intimiste, plus effacée, plus généreuse… Altruiste …vivant dans l’instant présent et les émotions.
Et c’est ainsi qu’au fil du temps  je fus habitée par 2 identités très différentes…presque antagonistes. Comme si 2 personnages vivaient à l’intérieur de moi. Comme si ces 2 personnages vivaient leur vie sans me demander mon avis.
À certains moments, « monsieur EFFICACITÉ » avait des exigences d’affirmation, puis quand il estimait avoir obtenu suffisamment d’estime de lui-même il se calmait et entrait en Léthargie …tout en acceptant que « Madame RELATION » prenne la relève. Et ainsi de  suite la journée s’égrainait de petits ou longs moments en alternance entre : je me focalise sur mes besoins, je me focalise sur les besoins des autres.

Alors ici je vais mettre un bémol,

car le processus que je viens de décrire existe chez chacun de nous et tout le temps… La vie n’existe que par ses polarités entre le jour et la nuit – entre la vie et la mort –  entre le plaisir et la souffrance –  entre l’amour et la haine…tout cela est le FERMENT MÊME DE LA VIE …sans ces polarités la vie n’existe pas. Donc vivent les polarités.
Mais où cela  devient pathologique c’est quand les polarités nous gouvernent …quand nos comportements deviennent compulsifs  et passent  d’une énergie dans l’autre sans nous demander notre avis…sans que cela corresponde à la nécessité de l’instant !

Imaginer un train qui utilise les aiguillages, non pas pour  prendre une orientation bien définie et arriver à bon port… Mais imaginez un train qui ne disposerait pas de la manette qui actionne les aiguillages …d’où les aiguillages bougeraient tout seul…ils s’ouvriraient et se fermeraient n’importe comment, n’importe quand ! Et le train partirait une fois à gauche puis à droite   sans destination programmée !

Et bien c’est un peu comme cela que je vivais à l’intérieur de moi… Mais sans le savoir . Comme les 2 identités faisaient partie intégrante de moi, cela ne me posait aucun problème…une fois j’étais  docteur Jekyll , puis M. Hyde !
Oui cela ne nous pose aucun problème , mais cela en pose d’énormes à notre entourage qui doit vivre et composer avec notre double personnalité, sans jamais pouvoir anticiper  laquelle des deux va pointer le bout de son nez…car il n’y a pas de signe avant-coureur…c’est un swish instantané.

C’est un jour un de mes étudiants qui m’a avoué

que lorsqu’ils entendaient le claquement de mes hauts talons dans le couloir, entre eux, ils faisaient des paris sur la personnalité du prof qui allait entrer dans la classe …serait-ce  la drôle, la charmante, la cool, la presque copine…ou celle qui allait exiger un rendement maximum ?
C’est comme si le ciel me tombait sur la tête…j’étais face à l’inconnu, je ne savais pas  cela de moi .
Alors je me suis mise à m’observer et ce n’est pas facile quand on ne sait pas après quoi on cherche ! et que cela n’a de sens que vous votre entourage.

Si tout ce que je vous raconte ici de manière volontairement imagée  fait échos chez vous…alors je n’ai pas perdu mon temps …car si  vous vous identifiez à moi au travers de tout ce que je vous raconte, c’est que le mécanisme vous habite également  et que vous êtes en train de mettre le doigt  sur ce dysfonctionnement.  Mais soyez rassurés je me suis sortie de ce mauvais pas et je vous inviterai  à faire pareil si vous le souhaitez en mettant à  votre disposition les outils qui m’ont permis le changement .

Nous allons nous arrêter là pour aujourd’hui, mettre en stand by, pour permettre à notre mental d’explorer tout… en laissant venir ! Souvent on accumule les informations croyant que cela va nous aider à comprendre  l’impalpable…et bien NON, noyer notre conscient d’informations est la plus grosse des erreurs , car alors il installe des boulons partout et tout se fige et  nous n’avons plus accès à notre disque dur .
Alors si ce que je vous ai raconté vous concerne, laissez faire , ne mettez pas la charrue avant les bœufs …une prise de conscience subtile nécessite un processus de maturation  …et dormez sur vos deux oreilles d’ici la prochaine publication.

Dans mon prochain article,

je continuerai à vous parler de la « bipolarité simple »  c’est-à-dire la bipolarité où les forces se mettent des bâtons dans les roues …mais ne se tuent pas …car là je suis face à la « bipolarité paradoxale » appelée aussi « double lien » …ce que nous aborderons dans quelques semaines. Mon objectif dans le prochain article est de vous permettre de vous situer par rapport à ce phénomène . Avec d’autres exemples vous aideront peut-être à bien comprendre ce qui se passe en vous  lorsqu’on est coupé en 2 par 2 forces contradictoires .
Et cela  vous permettra peut-être déjà de vous libérer de  ce comportement .

La compréhension des choses est souvent salvatrice, mais parfois il en faut un peu plus pour déprogrammer un dysfonctionnement qui vient de l’enfance …alors je consacrerai un 3ème article « 41c »  aux Polarités Simples  en vous communiquant cette merveilleuse application que j’ai appelée : « la Poudre Magique » .

Je ne vais pas y aller par 4 chemins, je vais vous parler des deux forces qui vivaient en moi et me coupaient en deux.

Visiteurs

149635

Total pour PNL : 1089

Total pour PSY : 681

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don