Article 52 – Quelles sont “les Décisions de Vie” suite aux 2 premières croyances. 0

Ce dont je vais vous parler maintenant est la conséquence des 2 premières croyances inconscientes que nous installons avant 6 ans ( voir les articles 50 et 51).
Après avoir défini le monde comme nous le ressentions étant petit…après avoir imaginé que nous sommes à l’origine de toutes ces choses positives ou négatives qui nous arrivent, notre petit cerveau va prendre des décisions de vie pour que cela continue , si c’était positif…ou pour se construire une protection face à une situation négative.
L’enfant va donc prendre des décisions pour l’avenir et définir une conduite globale à adopter.

– ex: quand je serai grand, je me défendrai par tous les moyens…
-je ne compterai que sur moi-même…
-je me détruirai pour leur montrer tout le mal qu’ils m’ont fait.
-je me ferai tout petit et je dirai “oui” à tout pour qu’on m’aime…
-je serai le meilleur dans tout ce que j’entreprendrai.
-je serai un attaquant pour me faire respecter
-je dispenserai de l’amour autour de moi
-je me sacrifierai pour les autres…
-je ferai toujours passer les autres avant moi…
-je ne ferai de cadeau à personne…

On pourrait dire que chaque exemple est la mise en place d’un programme inconscient pour toute la vie.
Bien sûr l’enfant est trop jeune pour avoir une forme linguistique élaborée, mais ces décisions sont très claires pour lui au moment où elles sont prises.
Toutes ces règles de vie sont enregistrées dans l’inconscient de la petite personne… et elles guideront tous les comportements  sans qu’on se pose  la moindre question sur le  “POURQUOI”   des choses .

C’est ce que j’ai appelé   “les élastiques”  dans l’article  50…ces élastiques   qui nous ramènent sans cesse dans les émotions   enfantines traumatisantes  à la moindre contrariété .

Qu’est-ce qui déclenche ces prises de décisions de vie?

Je vais simplifier le raisonnement en installant une grande généralisation: l’enfant est trop en lien avec son entourage …ou il n’y a pas assez de lien et il se sent seul et fragile !

 

Ex: imaginons la déception d’une mère d’avoir une fille , alors qu’elle souhaitait un garçon!

Cette déception  est directement perçue par le nouveau-né qui n’est à cet âge que pure communication avec sa mère …Conclusion: il n’a pas le droit d’être lui . Comme l’enfant nouveau-né n’a pas de frontière puisqu’il croit que sa mère est un prolongement de lui-même …la déception de sa mère devient sa propre déception de lui-même. Il est dessus d’être une fille et non un garçon …dans ce cas de figure ,  l’acceptation de son sexe sera un conflit inconscient toute sa vie…..Mais d’une manière générale, il va développer des décisions de  vie spécifiques pour acquérir son indépendance.

Reprenons le même exemple:  “ la mère est déçue d’avoir une fille , alors qu’elle aurait voulu un garçon” …

mais cette fois il y a trop de frontières entre la mère et l’enfant, c’est à dire : pas assez de lien …L’enfant éprouve alors de la peur, de la tristesse, de l’isolement …il se sent  seul, sans protection, sans amour , il redoute l’abandon…Cela veut dire que toute sa vie il sera en recherche de sécurité et d’amour…A l’extrême, il s’accrochera à tout ce qui lui manifeste la moindre attention et  cela  envers et contre tout ! Ou alors  il repoussera tous les liens proposés  de peur d’être rejeté une fois de plus  et de souffrir  de la  séparation.  C’est typique des gens qui courent d’une formation à l’autre pour se sentir en communication avec les autres sans que cela soit trop intime et trop contraignant.

 Nous venons de mettre en évidence deux cas de figure très précis …

et cela va déboucher sur deux applications  précises  également.
Première partie du  podcast : trop de reliance au géniteur (père ou mère) ….Nous allons installer l’indépendance en coupant le cordon à la mère ou au père .
Deuxième partie du  podcast : trop de distance , pas assez de reliance avec le géniteur  (père ou mère ) …    Nous allons installer un lien affectif.

 

Si vous avez envie d’équiliber votre relation au monde extérieur et aux gens qui vous entourent…si vous avez envie d’être plus  souple dans  votre communication avec les autres , n’hésitez pas à faire l’une des 2 applications en fonction de ce que vous savez de vous même !
Je vous invite vraiment à faire cette application, cela va vous changer la vie.

La première moitié de l’enregistrement  : quand il y a trop de lien… commence au début  jusqu’à   12 minutes 50.

La deuxième moitié de l’enregistrement  : pas assez de lien …  commence à  13 minutes 20  jusqu’à   24 minutes 30.

Visiteurs

149634

Total pour PNL : 1089

Total pour PSY : 681

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don