Article 41d se libérer de la double contrainte ou double lien . 2

La double contrainte ou double lien désigne l’ensemble de deux injonctions qui s’opposent mutuellement et doivent être réalisées en même temps…ce qui est impossible.

EX :            Garder le contrôle et lâcher prise en même temps. EX :             Devoir être laxiste et autoritaire en même temps. EX :             prendre une décision importante et surtout ne pas la prendre…etc EX :             Etre spontané EX :     Faire une action et surtout ne pas la faire

Comment cela s’installe-t-il à l’intérieur de nous ?

Cela s’installe à  cause du message ambigu  que nous envoie  une personne faisant figure d’autorité dans notre enfance…tel que le père , la mère, des grands-parents, un instituteur, un précepteur , un guide spirituel, etc… EX : un père rigide exigeant de son fils la plus grande rigueur, mais  étant secrètement     séduit par ses  comportements indisciplinés et audacieux. EX : Une mère qui prévient sa fille des dangers sexuels, tout en exigeant qu’elle ait du succès auprès des garçons…ou tout en lui reprochant de n’avoir aucun succès auprès d’eux. EX : un parent qui rend l’enfant responsable de quelque chose sur laquelle  il n’a aucune emprise …tel que le conflit conjugal …la maladie ou l’échec d’un des membres de la famille. EX : Un père qui manifeste verbalement son amour pour ses enfants, mais qui se  présente journellement à eux  en alcoolique compulsif…..Ici on comprend bien que l’enfant reçoit deux messages : l’un est verbal et entre en résonnance avec ses pensées et l’autre message est émotionnel et entre en résonnance avec le ressenti de l’enfant …d’où l’enfant ne sait plus ce qu’il doit croire …est-ce son cerveau ou son ventre ? Et cela se met à tourner en rond à l’intérieur de lui . Quand il veut croire  ce que son  cerveau  lui envoit : c’est son ventre qui le contredit …et quand il veut croire à son ressenti et son intuition : ce sont ses pensées qui l’en empêchent. La situation boucle sur elle-même et l’enfant n’est pas capable de la moindre explication…il ne comprend pas ce qui lui arrive,  cela relève de l’inconscient … c’est inscrit dans son expérience archaïque  .

Mais ce programme archaïque grandit avec nous

il se manifeste dans   des situations variées ? Il nous bloque  , nous sommes scotchés dans l’instant , la tête vide…nous entrons dans une sorte d’hypnose  hors du temps. Pour sortir de ce cercle vicieux, il faut que quelque chose d’extérieur à nous se manifeste et nous projette dans un autre espace-temps… ex : la sonnerie du téléphone…le feu qui devient subitement rouge alors qu’on est au volant de sa  voiture…un coup d’œil à l’horloge qui rappelle un rendez-vous incontournable….Un bruit fracassant…les enfants qui crient après vous…une douleur subite. Et c’est ainsi que les années passant, étant tellement préoccupé par les nécessités domestiques de la vie… on s’accommode de cela et  on à l’impression d’avoir résolu le problème. Que « nénie »… dès que la vie nous laissera un peu plus de temps pour souffler, le double lien va réapparaître de plus belle.

 Pas de panique :

le fait de ne pas savoir faire un choix de vie , c’est courant, moi cela m’arrive au moins 3 fois par semaine….. Mais ici il est question d’un programme compulsif, installé dans l’enfance, qui  exige de la personne d’exprimer des contradictions en même temps . D’où la personne doit désobéir pour obéir…Et quoi qu’elle  fasse, elle est perdante .

Si lors de l’expérience archaïque , le paradoxe se situe au niveau des comportements ou des capacités de l’enfant,

celui-ci arrivera à gérer plus ou moins bien la situation en se taxant d’incapable , de nul et finalement il  manifestera  une pauvre estime de lui. Ou bien il va faire tout le contraire en devenant monsieur « je sais tout, je suis le plus fort , je suis invincible » et cela va l’épuiser durant 50ans. Mais on peut néanmoins mener une vie normale avec l’un de ces deux exemples.

Par contre si  lors de l’expérience  archaïque le paradoxe a comme cible l’identité de  l’enfant, ou le sens de sa vie…

Celui-ci se sentira dépourvu de toutes ressources  et son seul recours sera de se créer un monde imaginaire pour sortir de ce cercle vicieux.

Ce que je vous propose aujourd’hui c’est une vraie séance thérapeutique , utilisant un des modèles les plus performants de la PNL permettant de reprendre le contrôle de notre vie. C’est exactement ce que je vous ferais faire si vous veniez me consulter en privé…

Visiteurs

103871

Total pour PNL : 162

Total pour PSY : 98

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don