Article 39 Si vous ne savez pas comment faire: « faites Comme Si « . 1

 39  Si vous ne savez pas « Comment  faire »  faites  « Comme  Si » !

Je vous entends ricaner et vous moquer de moi comme si j’étais en train d’enfoncer une porte ouverte .Tous les enfants du monde utilisent   « faire comme si »…
Quand j’étais petite et que je jouais au papa et à la maman avec ma petite copine Jacqueline pendant les grandes vacances dans les Ardennes à Alle sur Semois….. « On se disait l’une à l’autre …et bien : on disait que toi tu es le papa et moins la maman…et on disait que tu rentrais du travail…alors on disait que moi j’avais fait à manger…et on disait qu’on allait manger la salade du jardin » !
Et tout devenait authentique …cela développait chez nous un savoir-faire qui par enchainement débouchait sur  des sensations et même  des saveurs.

Le processus n’a rien de magique, il fait appel à des milliards d’informations enfouies au plus profond de notre mémoire. Informations recueillies lors de nos expériences et engrangées… ou  informations décryptées dans les comportements que les  autres expriment devant nous.
Et fait, nous savons, mais  nous ne savons pas que nous savons.
Alors quand on dit à notre cerveau de « Faire Comme Si » cela ne lui pose aucun problème… il s’empresse d’aller quérir les informations là où elles se trouvent stockées    …  Et ces infos sont sauvées sous forme d’images , d’auditions et de sensations… dans des zones bien précises.

Il y a de cela 30ans, les inventeurs de la PNL

ont découvert de manière empirique que les opérations mentales sont  accompagnées de mouvements oculaires.

ANIMATION

DESSINS

Quand nous mémorisons  sous forme d’images , nos yeux regardent en haut à gauche pour les images vécues  et en haut à droite pour les images inventées .
Quand nous mémorisons   des sons, nos yeux se positionnent à     hauteur de l’oreille gauche pour les sons entendus et à hauteur de l’oreille droite pour les sons inventés ou souhaités . Quand nous mémorisons une sensation , nos yeux se positionnent en bas à notre droite. Quand nous nous parlons à nous même …en bas à notre gauche.
Ce qui veut dire en ce qui concerne l’application d’aujourd’hui que si je veux développer une compétence j’irai  construire cette compétence en mettant mes yeux en visuel futur, les infos auditives en mettant les yeux  en auditif futur, les infos  sur les sensations  en bas à droite et les déductions et conclusions que je me dis, en bas à gauche.

Comment faire pour faire : « comme si je savais » ?

Cette application est conçue pour accéder à l’efficacité dans un comportement dont on a  la capacité.
ex : on n’est pas très performant pour  parler en public…toutefois on sait parler.
Cette application convient également pour modifier quelque chose dans notre physiologie : ex : faire disparaître un mal de dos…se réchauffer…se calmer…

Application : Stratégie du « Comme Si » .

Je vais prendre comme exemple : parler en public avec aisance. Mais chacun de vous à le choix en fonction ses besoins ou ses objectifs. Et je suis certaine que vous pourrez adapter ma démo à votre problème , car la technique est relativement simple et répétitive.

Allons-y : je place mes yeux en Vf    et je me crée  une image de moi sur une estrade en face de 200 personnes…( c’est  ce comportement que je veux atteindre avec efficacité d’ici 8 jours pour pouvoir assumer une prestation.)

Je place mes yeux en kinesthésique, et je me laisse ressentir ce que cette image provoque en moi…je ressens comme une raideur musculaire  …je me sens coincée et figée…comme si le temps s’était arrêté !

Je place mes yeux en dialogue intérieur  Di  …et je me demande ce que je pourrais mettre en place pour me sécuriser….l’idée me vient de mettre un rideau transparent imaginaire entre le public et moi…

J’effectue un second tour .

Je place mes yeux en visuel futur Vf     je suis dans l’image sur scène derrière le rideau, mais les auditeurs  ne savent pas qu’il y a un rideau…ça me donne l’impression de voir sans être vue …comme derrière une vitre sans teint .

Yeux en K     c’est mieux, mais je me sens encore un peu raide , crispée et cela agit sur ma façon       de parler…

Yeux en Di   Je me dis que si je marchais de gauche à droite en allant saluer les gens avant de commencer, cela me détendrait et me permettrait de me connecter à l’une ou l’autre personne…

J’effectue un troisième tour

yeux en Vf   Je me vois en train de marcher vers la gauche de la scène, en ayant repéré un groupe de personnes …je souris, je fais un signe de la main, et je mets la main sur le cœur comme pour les  remercie d’être là…je me vois faire pareil à droite…les gens sourient, ile m’envoient des ondes positives….

Yeux en K  ça me donne la sensation que je m’adresse à des amis bienveillants, ça me détend

Yeux en Di  je vais dormir là-dessus et je recommence l’exercice demain, puis après demain …bref trois ou quatre jours de manière à installer ces images et ces sensations dans ma mémoire profonde.

_____________________________________________________________

L’intérêt de ce genre d’application est d’anticiper en faisant se confronter 3 modes de perception …la pensée visuelle…ensuite la perception sensorielle qui enclenche une mémoire cellulaire…et troisièmement qui débouche sur une pensée rationnelle, constructive .

Il faut savoir que beaucoup de gens n’anticipent pas les événements, ils se laissent porter par la vie le nez dans le guidon sans prévoir leur point d’arrivée. Ce qui laisse les gens démunis et peureux face à la nouveauté.  Une part plus restreinte  pratique les anticipations d’événements, mais  ils n’utilisent qu’un seul canal, d’où l’information est fragmentaire et même sclérosée.  C’est pourquoi je vous invite à élargir votre palette neuronale et a inviter votre entourage à faire de même.

Visiteurs

149632

Total pour PNL : 1089

Total pour PSY : 681

Contact

Captcha

Faire un don
Ce site est gratuit.
Afin de pouvoir continuer à le faire évoluer et afin qu'il reste gratuit, je fais appel à votre générosité. Si vous voulez m'aider, faites un don ici. Faire un don